Vous êtes devenu les heureux propriétaires d’un chiot, mais vous redoutez le moment de la séparation? Cet article est fait pour vous.
À travers cet article nous allons vous donner des éléments afin de préparer au mieux la séparation qui aura lieu entre vous et votre nouvel animal.
Nous allons donc vous lister 4 étapes:

Absentez vous :

Il y a des règles à respecter. Il faut sortir de chez vous dès que cela est possible, à des heures différentes et pour des durées qui diffèrent. Y aller progressivement : il est important de varier les horaires de sorties pour que le chien ne fasse pas un rapprochement entre un horaire bien précis et votre sortie. Ainsi il ne pourra pas anticiper votre départ et donc ne pourra pas stresser à l’avance.

Aucune gâterie lors de votre départ…!

Lors du départ il ne faut pas choyer son chien. Ne pas faire de ce moment un moment de séparation est la clé de la réussite. Il ne faut pas gâter son chien de caresses, car celui-ci ne comprendra pas et s’affolera. Cependant vous pourrez lui dire d’un ton ordinaire “sois sage” ou “tu restes”. Si votre chien pleure il ne faut pas céder en le caressant.

…Ni lors de votre retour!

Vous procèderez de la même façon qu’à votre départ. Il faut réellement éviter de trop flatter votre chien, caressez le brièvement et dites lui “bon chien” et uniquement dans l’hypothèse où celui-ci n’a pas fait de bêtises. Si votre animal a fait des bêtises ignorez-le et ramassez les dégâts hors de sa vue.

Le mot d’ordre: Neutralité

Que votre chien ait été sage ou qu’il ait fait des bêtises il faut rester neutre et impartial. Lors de votre retour si vous accordez un trop grand intérêt à votre chien vous le pousserez à réitérer ses bêtises et son comportement.